Quel est l’effet de l'inflation sur votre compte d’épargne ?

Il ne se passe pratiquement pas un trimestre sans que les médias ne nous annoncent que les Belges ont à nouveau battu le record d’épargne conservée sur des comptes d’épargne. Le taux d’intérêt est faible et pourtant, nous continuons d’épargner sur notre compte d’épargne. Sans oublier que l’inflation est supérieure au taux d’intérêt, ce qui signifie que l’argent placé sur notre compte d’épargne perd sans cesse de sa valeur. 

Pourquoi la valeur de l’argent placé sur mon compte d’épargne diminue-t-elle ?

L’« inflation » signifie que le prix des biens et des services que nous utilisons augmente presque tous les ans. Lorsque le taux d’intérêt de votre compte d'épargne est égal à celui de l’inflation, l’effet de l'inflation est compensé : dans quelques années, votre épargne vous permettra d’acheter autant qu'aujourd'hui. Mais ces dernières années, ce n’est pas le cas.

Le taux d'intérêt de votre compte d’épargne est en effet bien plus bas que celui de l’inflation. La valeur de votre épargne augmente donc moins vite que les prix des biens et des services. Autrement dit, votre épargne perd de sa valeur, ce qui entraîne une baisse de votre pouvoir d’achat.

Exemple

  • Vous placez 10 000 euros sur votre compte d'épargne et vous n’y touchez pas pendant dix ans.
  • Nous partons d’une inflation annuelle moyenne de 1,92 %*. Nous pouvons donc en conclure que chaque année, vos 10 000 euros perdent 1,92 % de leur valeur. Dans dix ans, vos 10 000 euros ne vaudront donc plus que 8 238 euros.
  • Pour le moment, le taux minimum total pour un compte d’épargne réglementé est de 0,11 % par an. Si ce taux restait inchangé pendant dix ans, vos 10 000 euros vous rapporteraient au total, au bout de ces dix ans, environ 110,55 euros d’intérêts. Dans dix ans, vous auriez donc 10 110,55 euros sur votre compte.

Conclusion :

En dix ans, vous avez perdu 1 651,45 euros de pouvoir d’achat (10 000 euros – 8 238 euros majoré des intérêts). 

Effet de l'inflation

Het effect  van inflatie

Vous voulez calculer vous-même l’effet de l’inflation sur la valeur de votre épargne ? Utilisez le Calculateur d’inflation de Wikifin, sur www.wikifin.be.

Pourquoi ne puis-je pas obtenir de taux d’intérêt plus élevé sur mon compte d’épargne ?

Depuis des années, les taux d’intérêt faibles coûtent également de l’argent aux banques.

Les banques utilisent une partie de l’épargne pour octroyer des crédits. Bien entendu, elles n’ont pas le droit d’utiliser toute l’épargne à cette fin. Elles doivent aussi veiller à ce que les gens puissent retirer leur argent lorsqu’ils en ont besoin. L’argent que les banques n’utilisent pas et qu’elles réservent, entre autres, pour les retraits de leurs clients, est appelé « excédent de liquidités ». Les banques placent ces excédents de liquidités à la Banque centrale européenne (BCE).

Jusqu’en 2008, elles recevaient pour cela un taux de dépôt qui variait de 1 % à plus de 3 %. Mais depuis 2008, le taux de dépôt a baissé quasi constamment, et depuis 2014, il est même négatif. Les banques doivent donc payer pour pouvoir placer leurs excédents de liquidités. Entre-temps, les banques de la zone euro paient même un taux de pénalité de 0,4 % lorsqu’elles placent d’importants montants d’excédents de liquidités à la Banque centrale européenne. Ces taux de pénalité coûtent des milliards d’euros par an aux banques européennes. Récemment, ce taux a même été relevé pour atteindre 0,5 %. Les montants gigantesques gardés par les Belges sur leurs comptes d’épargne renforcent encore cet effet car les banques doivent placer encore plus d’excédents de liquidités à un taux négatif.

Si la Banque centrale européenne maintient les taux d’intérêt tellement bas, c’est parce qu’elle souhaite stimuler l’économie. En effet, le but est que les entreprises et les particuliers investissent ou dépensent davantage en raison de ces taux faibles, ce qui devrait booster l’économie. Pour cette même raison, les banques appliquent des taux d’intérêt faibles pour les crédits. Il est ainsi plus avantageux pour les entreprises et les particuliers d'emprunter de l’argent, et moins intéressant de garder de l’argent sur des comptes d’épargne.

Les taux d’intérêt sur les comptes d’épargne vont probablement encore rester faibles pendant un certain temps. 

Quelles sont les alternatives ?

Les taux faibles entraînent une recherche de rendement. Outre l’épargne traditionnelle et l’épargne-pension, l'investissement peut être la prochaine étape pour faire augmenter potentiellement votre patrimoine. Mais les risques liés à l’investissement effraient beaucoup de monde. Avec un bon profil de risque, un horizon suffisamment long et une diversification large, investir peut pourtant s’avérer intéressant pour tous. Avec un plan d’investissement, vous pouvez qui plus est placer de petits montants tous les mois. Vous n’avez donc pas besoin d’investir un gros montant d’un coup.

Investir se fait de préférence avec de l’argent dont vous n’avez pas besoin pendant un certain temps :

  • Il vaut mieux ne pas investir l’argent que vous avez mis de côté pour des projets à court terme. Pour cela, le compte d’épargne est la solution idéale.
  • Vous disposez d’une réserve financière dont vous n’avez pas besoin dans les années à venir ? Ou vous pouvez mettre un certain montant de côté tous les mois ? Dans ce cas, il peut être intéressant de voir quels placements vous conviennent.

Plus d’informations