Une rénovation en vue ? Évitez les trois pièges les plus courants

Dernière mise à jour : 17-05-2020 | 2 minutes

Vous vous lancez dans une rénovation avec plein d’enthousiasme. Mais une rénovation ne se déroule pas toujours comme prévu : parfois, elle dure plus longtemps que prévu, il y a des désaccords avec l’entrepreneur, la facture finale est plus élevée qu’attendu... Et dans ce cas, garder son enthousiasme n’est pas évident. Nous allons passer en revue les trois pièges les plus courants et vous expliquer aussi comment les éviter. De cette manière, ils ne pourront plus miner votre enthousiasme.

  1. Votre budget est dépassé
  2. Votre entrepreneur fait faillite ou ne remplit pas ses obligations
  3. Votre projet de rénovation n’est pas suffisamment étayé
Slim renoveren in 5 stappen

1er piège : votre budget est dépassé

Des situations imprévues surviennent souvent lors d’une rénovation : une structure porteuse qui se présente différemment qu’attendu, des vices cachés et l’entrepreneur qui facture des frais en plus pour le travail supplémentaire qui doit être réalisé. Le coût total de votre rénovation peut rapidement grimper. 

Conseil

Même si vous ne pouvez pas anticiper ces imprévus, ils ont un impact sur votre budget. Prévoyez dès lors une réserve supplémentaire d’environ 10 à 15 %.

2e piège : votre entrepreneur fait faillite ou ne remplit pas ses obligations

Il arrive parfois qu’un entrepreneur fasse faillite ou ne remplisse pas ses obligations. Et vous êtes là, avec une rénovation inachevée.

Conseil

Vérifiez à l’avance si votre entrepreneur est solvable et fiable. Vous pouvez procéder de différentes manières :

  • Demandez des références et allez voir par vous-même des travaux qui ont été réalisés par l’entrepreneur. Vous aurez ainsi directement une idée de la qualité et de la manière de travailler.
  • Vérifiez quelles sont les compétences professionnelles de l’entrepreneur dans la Banque-Carrefour des Entreprises. (link naar )
  • Vérifiez la capacité financière et technique de l’entrepreneur sur la base d’une liste d’entrepreneurs agréés.

3e piège : votre projet de rénovation n’est pas suffisamment étayé

Vous vous lancez dans une rénovation pour adapter votre habitation à vos souhaits. Mais êtes-vous sûr de ce que vous voulez précisément rénover et de la manière dont vous allez le faire ? Quel est le style qui vous plaît ? Vos souhaits sont-ils réalisables ? Votre architecte et votre entrepreneur vous poseront toutes sortes de questions. Si vous ne pouvez pas donner de réponses claires, le risque est grand que votre rénovation ne se passe pas bien et que le résultat final ne soit pas celui que vous souhaitiez.

Avez-vous aussi pensé à l’avenir ? La rénovation représente-t-elle une plus-value si vous vendez votre habitation un jour ? Transformer deux chambres à coucher en une seule grande chambre peut ainsi avoir un impact négatif sur la valeur, car les acheteurs potentiels recherchent généralement une maison avec plusieurs chambres. Et qu’en est-il de vos vieux jours ? Votre rénovation sera-t-elle encore pratique le jour où vous aurez des difficultés à vous déplacer ?

Conseil

Préparez bien votre rénovation et réfléchissez à tous les aspects. Cela vous permettra de gagner du temps, de l’argent et beaucoup de frustration. Assurez-vous de savoir parfaitement ce que vous voulez, à quoi doit ressembler le résultat final et ce que vous trouvez important. Tenez aussi compte de l’avenir. Si un jour, vous envisagez de vendre la maison ou que vous commencez à prendre de l’âge, la rénovation représentera-t-elle toujours une plus-value ? 

Envie d’en savoir plus ?