Brexit

Brexit : un fog épais

  • L’impasse autour du Brexit n’a toujours pas été résolue. L’accord conclu entre l’UE et le gouvernement britannique a été rejeté plusieurs fois par le parlement britannique. Aucune des solutions alternatives soumises au vote n’a obtenu la majorité au parlement. Entre-temps, le Royaume-Uni a obtenu de l’UE un report jusqu’à la fin du mois d’octobre.
  • Personne ne peut prédire le dénouement réel de la saga du Brexit. Nous restons néanmoins convaincus qu’il sera très difficile de trouver une issue favorable à cette histoire.
  • Depuis le début de l’année, les actions britanniques ont été légèrement moins performantes que les actions européennes, mais grâce à l’appréciation de la livre sterling par rapport à l’euro, les actions britanniques ont été plus performantes que les actions européennes exprimées en euros.
  • Nous maintenons donc notre position fortement réduite en actions britanniques et sur la livre. Nous allons ainsi à l’encontre du sentiment du marché qui, malgré le Brexit, reste positif à l’égard de la livre.
  • L’incertitude créée par le Brexit – et son incidence sur l’économie européenne en cas de no deal – est aussi l’une des raisons pour lesquelles nous conservons, dans nos fonds essentiels, une position réduite en actions européennes, malgré la prime de risque très attractive en Europe.

 

Auteur: Expert Argenta Asset Management

Voir plus