Il n’est jamais trop tôt pour apprendre : la plupart des jeunes ont de l’argent de poche, un compte à vue et une carte de débit

9 août 2019

Une étude indépendante montre qu’en Flandre, 69 % des jeunes de 12 à 13 ans reçoivent de l’argent de poche, 60 % ont leur propre compte à vue et 44 % leur propre carte de débit. Ces pourcentages augmentent avec l’âge.

Argenta a fait mener une étude de consommation indépendante1 auprès de clients internes et externes à Argenta. L’enquête s’est concentée sur le comportement face à l’argent et la gestion autonome des affaires bancaires chez les enfants et les jeunes. 621 parents d’enfants âgés de 2 à 19 ans, et 384 jeunes ont répondu au questionnaire. L’enquête a révélé une série de résultats intéressants.

[1] Par Profacts et Ipsos

Argent de poche : à partir de quel âge ?

69 % des parents d’enfants âgés de 12 à 13 ans, ou qui commencent l’école secondaire, donnent de l’argent de poche. Ce pourcentage continue à augmenter jusqu’à l’âge de 18 ans.

zakgeld, vanaf welke leeftijd

Argent de poche : combien ?

Jusqu’à 13 ans, l’argent de poche est plutôt limité. À partir de 13 ans, le montant augmente progressivement : à l’âge de 14 ans, les jeunes reçoivent 10 euros par semaine, à 16 et 17 ans ils ont 15 euros par semaine et les plus de 18 ans en sont à 20 euros par semaine. Chez les plus de 18 ans, on constate toutefois une différence significative entre les étudiants qui sont en kot et les autres jeunes. Les étudiants en kot reçoivent en moyenne 28 euros par semaine. Les autres jeunes de plus de 18 ans reçoivent en moyenne 14 euros par semaine.

L’argent de poche sert à...

Pour la plupart des jeunes, l’argent de poche sert aux petits extras et n’est pas destiné à l’épargne. Beaucoup de parents épargnent eux-mêmes pour leurs enfants, sur un compte d’épargne.

Jusqu’à 18 ans, le top 3 des petites dépenses concerne :

  1. les rendez-vous entre amis
  2. la nourriture
  3. les vêtements et chaussures

À partir de 18 ans, « sortir/boire un verre » remplace les « vêtements et chaussures » à la troisième place. 

L’argent de poche : en espèces ou sur le compte ?

Plus les enfants grandissent, plus les parents versent leur l’argent de poche sur leur compte à vue. Alors qu’un enfant de 12 ans reçoit dans 60 % des cas son argent de poche en espèces, ce pourcentage a diminué à 20 % chez les jeunes de 18 ans. 

Un propre compte à vue

À partir de 12 ans, 62 % des jeunes ont leur propre compte à vue. 

Une propre carte de débit

La possession d’une carte de débit augmente sensiblement à partir de 12 ans. La plupart des jeunes utilisent leur carte de débit uniquement pour payer des montants plus importants. Ce n’est qu’à partir de 18 ans que l’utilisation fréquente de la carte de débit augmente.

Avant 18 ans : surtout des paiements en espèces

Les jeunes de moins de 18 ans paient généralement en espèces car ils reçoivent leur argent de poche en espèces, estiment que les paiements en liquide sont pratiques, ou tout simplement par habitude.

À l’âge de 16 ans, 48 % des jeunes utilisent la banque mobile, essentiellement au moyen de l’app de paiement de leur banque sur leur smartphone. Au-delà de 18 ans, ce pourcentage augmente sensiblement et atteint 74 %. Ce nombre est relativement bas dans une société où le consommateur veut payer partout et de plus en plus de manière mobile ou numérique, et où la majorité des jeunes sont actifs sur leur smartphone.

Certains jeunes ont également recours à d’autres moyens de paiement numériques tels que les wearables (ex. : une bague ou montre avec puce et antenne intégrée) pour payer sans contact, mais dans une mesure assez limitée. Les jeunes sont satisfaits de leur carte de débit ; pour le moment, la valeur ajoutée des autres moyens de paiement numériques n’est pas suffisante pour les convaincre.

Choix de la banque

Jusqu’à l’âge de 18 ans, les enfants sont généralement clients auprès de la même banque que leurs parents. Une fois qu’ils ont 18 ans, ils choisissent davantage eux-mêmes, en fonction de leurs propres besoins. 

Conclusion

Les jeunes apprennent tôt à gérer l’argent liquide. Une fois qu’ils fréquentent l’école secondaire, la plupart d’entre eux ont non seulement de l’argent de poche, mais aussi un compte à vue et une carte de débit. Ils font cependant la plupart de leurs transactions en espèces. Le recours à la banque mobile ou numérique augmente seulement une fois qu’ils effectuent des transactions avec des montants plus importants.