Nous utilisons des cookies pour rendre votre visite sur notre site encore plus agréable. En visitant notre site, vous acceptez nos cookies. Vous pouvez bien entendu toujours modifier les paramètres relatifs aux cookies. Vous souhaitez plus d’informations?

Assurance temporaire décès

Protection financière de vos proches au moment de votre décès

  • montant assuré au choix
  • adaptable selon vos besoins
  • possibilité d’étalement de votre paiement

Pourquoi souscrire une assurance temporaire décès ?

Remboursement en cas de décès

Lorsque vous décédez, le montant que vous avez assuré est versé rapidement.

Fréquence de paiement au choix

Vous pouvez payer votre assurance temporaire décès en une fois, annuellement ou mensuellement. 

Tranquillité d’esprit financière pour vos proches

Au moment de votre décès, vous faites verser à vos proches un montant défini à l’avance. Vous leur offrez ainsi une protection financière.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Avec l’assurance temporaire décès, vous pouvez protéger financièrement vos proches après votre décès.

Vous faites assurer un capital défini pendant une période que vous choisissez librement. Lorsque vous décédez, ce capital sera versé à vos proches. Grâce à ce versement, vos proches ne devront pas se faire de soucis en cas de frais importants ou pourront bénéficier du même confort de vie après votre décès.

L’assurance temporaire décès peut apporter une tranquillité d’esprit à des moments importants. Exemple :

  • Vous voulez veiller à ce que vos enfants puissent poursuivre leurs études.
  • Vous voulez vous assurer que votre partenaire qui travaille à temps partiel et s’occupe en plus des enfants puisse garder le même confort de vie après votre décès.
  • Vous voulez alléger le coût des droits de succession pour vos héritiers.

Frais et taxes

Taxe d’assurance 2 % sur les versements
Frais de rachat 5 % de la valeur de rachat
Frais de fractionnement 5 euros par paiement de prime

Exceptions

Votre décès n’est pas assuré dans certains cas. En voici les principaux :

  • En cas de décès par suicide durant la première année suivant la souscription de votre assurance.
  • En cas de décès en participant activement à des émeutes et d’autres hostilités.
  • En cas de décès à la suite d’une guerre (civile) ou d’un fait similaire.

Documents importants

Assurance temporaire décès

  • montant assuré au choix
  • adaptable selon vos besoins
  • possibilité d’étalement de votre paiement

Autres informations pertinentes

Assurance solde restant dû

Avec une assurance solde restant dû, vos proches sont financièrement rassurés si vous décédez prématurément pendant la durée de votre crédit.
En savoir plus

N’hésitez pas à demander une proposition personnalisée

Vous souhaitez une proposition personnalisée ? Contactez dans ce cas votre agent Argenta. Il calculera votre prime et établira une proposition d’assurance pour vous. Tout à fait gratuitement, bien entendu.

Informations importantes

L’assurance temporaire décès est une assurance décès individuelle soumise au droit belge.

Cette page contient des informations générales sur un produit d’assurance d’Argenta Assurances SA. Ce produit est soumis à des exclusions, restrictions, franchises et conditions. Vous les retrouverez dans leur intégralité dans vos conditions contractuelles. Vous pouvez obtenir gratuitement les conditions générales sur notre site web ou auprès de votre agent. Lisez attentivement la proposition d’assurance et les conditions contractuelles avant de souscrire.

Vous n’êtes pas entièrement satisfait ?

Si vous avez une réclamation à formuler, vous pouvez en parler avec votre agent Argenta ou vous adresser au service Gestion des plaintes d’Argenta, Belgiëlei 49-53, 2018 Anvers, tél. 03 285 56 45, fax 03 285 55 28, gestiondesplaintes@argenta.be. Vous estimez qu’Argenta Assurances SA n’a pas donné suite à votre réclamation ou que la réponse fournie n’est pas satisfaisante ? Dans ce cas, vous pouvez vous adresser à l’Ombudsman des Assurances, square De Meeûs 35, 1000 Bruxelles, tél. 02 547 58 71, fax 02 547 59 75, info@ombudsman.aswww.ombudsman.be ou à l’un des organes de règlement des litiges mentionnés sur http://ec.europa.eu/odr/. Vous conservez bien entendu le droit d'intenter une action en justice.

Les informations contenues dans ce document sont basées sur la situation juridique et fiscale en Belgique à la date du 9 décembre 2018.