Thème : Robotique

Auteur: Expert Argenta Asset Management

Qu'est-ce que la robotique ?

La robotique est un nom générique qui désigne l’étude et le développement de machines qui peuvent effectuer plusieurs tâches de manière autonome. Cette notion peut donc s'interpréter de manière très large. Elle recouvre, par exemple, les robots de nettoyage totalement autonomes comme ceux que Wal-Mart utilise, depuis le début de cette année, pour nettoyer les magasins durant les heures d'ouverture, mais aussi les bras mécaniques qui installent le volant des voitures de Volkswagen ou encore les systèmes de détection de l'iris qui déverrouillent les portes.

Croissance mondiale de la robotique

Le recours aux robots industriels augmente chaque année, partout dans le monde. En 2017, pour la cinquième année consécutive, les ventes ont battu un record. Au cours des prochaines années, on prévoit que le nombre de robots industriels vendus augmentera en moyenne de 14 % par an. Qui plus est, la croissance effective enregistrée au cours de ces dernières années s’est même avérée supérieure aux prévisions. 

Estimated annual worldwide supply of industrial robots

La robotique, un phénomène mondial

En 2017, 85 robots étaient utilisés en moyenne pour 10.000 travailleurs dans l'industrie manufacturière. S'il existe toujours des différences considérables entre les régions et les pays, elles se réduisent chaque année. L'Europe est la région affichant le plus de robots par 10.000 travailleurs, à savoir 106. On en compte 91 aux États-Unis et 75 en Asie et en Australie. En Asie, on observe de grandes différences également puisqu'elle est à la fois la région qui a le nombre le plus bas de robots par travailleur et celle qui abrite le pays qui en compte le plus par 10.000 travailleurs : la Corée du Sud avec 311.

Le graphique ci-dessous nous montre que ce sont surtout l'Asie et l'Australie qui investissent massivement dans de nouveaux robots. Ainsi, le nombre de robots installés en Chine par 10.000 travailleurs est passé de 11 en 2009 à 97 actuellement, près de 10 fois plus donc. Plusieurs raisons l'expliquent. Tout d'abord, un mouvement de rattrapage par rapport au monde industrialisé. Mais citons également la hausse du coût du travail en Chine. En Chine aussi, les ouvriers veulent profiter davantage de la croissance économique et revendiquent des salaires toujours plus élevés... qu'ils finissent souvent par obtenir en raison de la diminution de l'exode rural. Par ailleurs, la population chinoise vieillit à un rythme accéléré et a un niveau de formation croissant, ce qui réduit le nombre de personnes acceptant d'aller travailler à l'usine. Tous ces facteurs incitent la Chine à investir dans la robotique et l'automatisation. Mais l'Inde, où la population vieillit moins vite et où l'exode rural est toujours en cours, investit également dans les robots, avec une croissance de 30 % en 2017.

Estimated worldwide annual shipment of industrial robots by regions

La robotique, présente dans chaque secteur

Dans l'industrie, les robots sont monnaie courante depuis longtemps. Ils sont utilisés pour effectuer des tâches de manière plus sûre, plus efficace, moins chère et plus précise. Le secteur qui y a le plus recours est l'industrie automobile. Mais, depuis quelques années, le secteur de l'électronique se place dans sa roue. Et dans tous les autres secteurs industriels, le nombre de robots utilisés croît de manière spectaculaire, comme dans l'industrie chimique ou la transformation des aliments.

Et le secteur des services n'est pas en reste : les robots y font une entrée remarquée. Pensez aux conseillers-robots dans le secteur financier ou les agents conversationnels des services clients. Ou pour citer un exemple encore plus parlant, l'hôtel robot que le géant chinois Alibaba a ouvert récemment. Dans cet hôtel, les commandes du room-service et les serviettes sont livrées par des robots, qui se chargent aussi de mixer les cocktails et d'assurer à la réception un enregistrement entièrement automatisé grâce à des scanneurs faciaux. 

Dans son quotidien, le consommateur a recours lui aussi de plus en plus souvent aux services prestés par des robots. Comme les aspirateurs ou tondeuses à gazon automatiques et les assistants virtuels d'opérateurs comme Google ou Amazon.

Autre tendance qui se dessine : l'impression en 3D (3D printing). Pour l'heure, elle n'est pas encore appliquée à une grande échelle mais les avantages nous semblent considérables à long terme. L'impression en 3D simplifie en effet fortement la fabrication d'un produit mais aussi la personnalisation de toute une série d'articles.

Un autre domaine qui monte en puissance dans le secteur de la robotique est ce qu'on appelle en anglais « Artificial Intelligence (AI) & Machine Learning ». Les entreprises sont riches en effet d'une montagne de données mais ne savent pas toujours quoi en faire. Grâce à l'intelligence artificielle et à l'apprentissage automatique, elles peuvent exploiter ces données, par exemple, pour améliorer leur produit ou service. L'intelligence artificielle sert également à optimiser les processus des entreprises. Bien conçue, elle permet aux entreprises de mieux estimer le moment le plus approprié pour entretenir ou remplacer leurs machines.

Les applications de la robotique sont innombrables. Les exemples cités plus haut n'en constituent qu'une partie infime. Et chaque jour, on en découvre de nouvelles. Nos investissements en robotique entendent profiter de ce potentiel de croissance énorme. (Source : ifr.org)

La robotique et les investissements durables

La robotique et l'automatisation peuvent contribuer à l'efficience énergétique et, par là même, réduire l'impact des entreprises sur le climat. Mais la robotique sert aussi à remplacer des travailleurs. Nous devons donc veiller à ne pas investir dans des entreprises qui abusent de la robotique pour fouler aux pieds les droits de l’homme.

L'intelligence artificielle comprend également une dimension de durabilité non négligeable.  Comment les entreprises respectent-elles la vie privée de leurs clients en collectant et en traitant des données ?