Rénover intelligemment en 5 étapes

Dernière mise à jour : 24-04-2020 | 2 minutes

Les normes d’isolation pour les habitations existantes deviennent plus strictes chaque année. D’ici 2050, le Gouvernement flamand veut rendre toutes les habitations aussi économes en énergie que les constructions neuves. Votre maison a besoin d’être rénovée ? Rénovez intelligemment, en plusieurs étapes. Vous économiserez sur votre facture d’énergie et améliorerez le confort de votre habitation tout en augmentant sa valeur. 

  1. Le toit
  2. Les murs extérieurs
  3. Les fenêtres
  4. Les sol
  5. Les installations techniques
Rénover intelligemment

Le saviez-vous ?

Les trois principales causes de perte de chaleur dans une habitation sont le toit, les murs extérieurs et les fenêtres :

  • Plus de 30 % des pertes de chaleur sont dues à une toiture mal isolée.
  • Jusqu’à 20 % de la chaleur s’échappe par les murs extérieurs non isolés.
  • Jusqu’à 15 % des pertes de chaleur sont dues à une mauvaise isolation des fenêtres. 

Étape 1 : le toit

Une nouvelle toiture est un investissement relativement faible qui rend votre habitation nettement plus économe en énergie. Vous disposerez également d’une base meilleure et plus stable pour éventuellement installer des panneaux solaires plus tard. Occupez-vous donc d’abord de votre toit.

Étape 2 : les murs extérieurs

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour isoler les murs extérieurs :

Solution Avantages Inconvénients
Isolation de la face extérieure des murs
  • Vous pouvez utiliser une isolation plus épaisse.
  • Vous ne perdez pas d’espace à l’intérieur.
  • Solution assez coûteuse.
  • Une autorisation urbanistique est souvent requise. Contactez d’abord le service urbanistique de votre ville ou commune.
Isolation de la face intérieure des murs
  • Coût relativement faible.
  • Solution relativement simple.
  • L’espace intérieur est réduit.
  • Les prises de courant, interrupteurs, radiateurs et tuyaux de chauffage doivent être avancés.

Isolation d’un mur creux

  • Solution rapide.
  • Pas cher.
  • Effet immédiat.
  • L’épaisseur de l’isolation est limitée à la largeur du mur creux.

Étape 3 : les fenêtres

Pour vos nouvelles fenêtres, il est important de choisir les profils adéquats et du vitrage isolant.

Vous trouverez des profils dans des matériaux divers (bois, PVC, aluminium et acier) qui ont chacun leur propre valeur isolante, exprimée par la valeur U. Plus la valeur U est faible, moins la perte de chaleur est grande.

En Flandre, le double vitrage est actuellement une exigence minimale pour les logements, mais le vitrage à haut rendement est en passe de devenir la norme. Son pouvoir isolant est deux à trois fois supérieur à celui du double vitrage. Il est un peu plus cher mais améliore le confort de vie et réduit nettement la facture énergétique. De plus, vous avez droit à une prime du gouvernement si vous installez du verre à haut rendement (Umax = 1.0W/m²K).

Curieux de découvrir combien vous rapporte votre nouveau vitrage ? Faites le calcul avec les simulateurs d’économies d’énergie.

Étape 4 : le sol

Pour bien isoler l’enveloppe extérieure de votre habitation, mieux vaut tenir compte du sol également. Là aussi, plusieurs possibilités existent. La construction de votre maison déterminera quelle est la meilleure solution. L’existence d’une cave ou d’une pièce au-dessus du garage peuvent jouer un rôle par exemple. Un sol isolé améliorera votre sentiment de confort et vous y gagnerez en chauffage.

Étape 5 : les installations techniques

La dernière étape vers une habitation écologique est le choix des installations techniques pour la ventilation, le chauffage, l’électricité, l’eau chaude, ... En optant pour des sources d’énergie économes ou renouvelables, vous réduirez encore plus votre facture énergétique et vous contribuerez à l’environnement. 

En savoir plus ?