Une hausse des taux rapide et inattendue

5 mars 2021

Auteur : Giel Maris, gestionnaire de fonds chez Argenta Asset Management

Au cours du mois écoulé, les marchés ont été surpris par la hausse rapide des taux d'intérêt à long terme, qui a entraîné une baisse des bourses en plus du marché obligataire. Ce sont surtout les actions « stay-at-home » qui ont été vendues et remplacées par des titres considérés comme moins onéreux. Les gestionnaires voient cette baisse comme une opportunité car la hausse des taux d'intérêt s'accompagne actuellement d'une croissance de l’économie. De plus, nous estimons que les plans de relance américains, les bons résultats trimestriels et la vaccination à venir apporteront un soutien aux marchés.

Curieusement, nous avons observé le même phénomène sur les marchés boursiers au mois de février et au mois de janvier (voir flash). Les bourses mondiales ont commencé le mois avec un optimisme renouvelé après la chute de fin janvier, propulsées par l’accélération des vaccinations et des résultats trimestriels meilleurs que prévu, et par le plan de relance américain.

Cependant, vers la fin du mois, nous avons assisté à une hausse rapide des taux d'intérêt à long terme tandis que les taux d'intérêt à court terme sont restés stables. Le marché commence à prendre de plus en plus en compte la reprise du commerce économique. Cela a provoqué un arbitrage des actions jusqu’ici les plus performantes (actions « stay-at-home » et énergies renouvelables) vers les segments du marché plus axés sur la valorisation. Malgré la vague de vente qui a frappé ces piliers du marché, les bourses mondiales ont terminé en hausse de 2,5 %, soutenues par la bonne performance des actions de valeur.

MSCI World

Les catalyseurs positifs

S&P 500

S&P 500

Source : Refinitiv

Eurostoxx 600

Eurostoxx 600

Source : Refinitiv

US income & savings

La hausse des taux et les attentes d’inflation

La corrélation entre les taux d'intérêt et la bourse
Prime de risque

Quel est notre positionnement dans les fonds essentiels ?

Con­clu­si­on

Les dernières semaines ont montré à nouveau que les investissements peuvent toujours être soumis à une volatilité accrue. Pour absorber ce risque, il est recommandé d'investir dans des portefeuilles diversifiés. La gestion de portefeuille est en fait un exercice de convictions à long terme (allocation d'actifs stratégique) qui se combine à des choix tactiques guidés par des facteurs à court terme. Nous intégrons les évolutions du paysage économique, politique et financier dans nos décisions pour optimiser au mieux nos résultats en termes de rendement attendu et de risque. Par ailleurs, nous investissons dans des actions de qualité à un prix raisonnable qui correspondent à nos thèmes à long terme. Les principaux facteurs de qualité sont centralisés autour de la rentabilité, de la croissance des bénéfices, de la sécurité et de la politique de dividende.

Aujourd'hui, nous sommes plus optimistes quant aux valeurs industrielles de qualité supérieure en Europe et aux États-Unis. C'est de cette manière que nous nous positionnons pour la réouverture de l'économie. De même, nous restons positifs sur les thèmes à long terme. Ces thèmes bénéficient de nos nouvelles manières de travailler et des incitations fiscales. Ils sont également parfaitement positionnés pour continuer à prospérer après la pandémie.

Nous constatons également une évolution positive de la lutte contre la Covid-19 via les vaccinations, des résultats d'entreprise meilleurs que prévu et une nouvelle relance fiscale. Ces éléments nous incitent à maintenir la surpondération relative en actions à environ 12 %.

Notre attention tout entière reste portée vers la gestion attentive et professionnelle des avoirs de nos clients, en toutes circonstances.

Lees meer

  • Pourquoi Argenta et le Bitcoin ne vont (toujours) pas ensemble

    22 février 2021

    Le Bitcoin est revenu au premier plan des discussions dans le monde financier et au-delà. Son prix a de nouveau atteint de nouveaux sommets. Il y a quelques années, nous avions déjà pris position chez Argenta sur ce sujet. Notre vision dans ce domaine est restée la même, et la forte augmentation du cours n'y change rien. Nous restons fidèles à notre approche fondamentale pour évaluer les actifs et n'investissons que dans des domaines que nous comprenons bien et dont nous pouvons correctement évaluer les risques.

  • Un moment de stress inattendu

    5 février 2021

    L'événement le plus remarquable sur les marchés financiers ces dernières semaines n'a pas été, comme on aurait pu s’y attendre, le changement présidentiel américain, ni les derniers développements de la pandémie, ni les conséquences économiques du Brexit. Mais bien une armée de petits investisseurs particuliers qui se regroupent sur internet pour affronter les géants de Wall Street, les « hedge funds ».

  • T4 2020 : le vaccin stimule le marché

    14 janvier 2021

    Le quatrième trimestre de cette année entrera dans les livres d’histoire comme le trimestre au cours duquel des vaccins ayant une efficacité de 95 % ont été créés en moins d’un an (dans le passé, il fallait en moyenne 10 ans). Outre l’espoir né du vaccin, la reprise économique globale, la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine et les plans de soutien des pouvoirs publics et des banques centrales ont également poussé les marchés d’actions vers de nouveaux sommets.