Qu’allez-vous faire avec votre premier vrai salaire ?

Votre premier salaire vient d’être versé sur votre compte. Qu’allez-vous en faire ? Un citytrip, du shopping, une soirée entre amis… Vous restez raisonnable ? Ou vous vous dites plutôt : on ne vit qu’une fois ? Il n’y a aucun mal à se lâcher de temps en temps, mais n’oubliez pas que vous devez à présent aussi assumer vos propres frais. Le loyer, l’électricité, l’eau, internet, l’abonnement GSM, les repas et les boissons... Le mot d’ordre est donc « équilibre ». Mais qu’est-ce que cela signifie ?

D’abord compter, ensuite profiter

Vous ne voulez pas vous retrouver, après seulement deux mois à voler de vos propres ailes, avec des rappels pour des factures impayées, ou encore sans argent pour une tartine à la fin du mois. C’est pourquoi il est conseillé de faire un petit calcul dès que votre premier salaire est versé sur le compte. Dressez la liste de vos charges mensuelles et déduisez-les de votre salaire net. Vous saurez ainsi immédiatement combien il vous reste à dépenser à volonté.

Un premier salaire, cela se fête aussi ! Offrez un verre à vos amis, achetez une paire de chaussures coûteuses, achetez un bouquet de fleurs pour votre maman... Faites ce qui vous rend heureux. 

Soyez préparé en cas d’imprévus

Vous vous êtes peut-être autorisé une petite folie avec votre premier salaire. Lorsque vous toucherez votre deuxième salaire, prenez le temps de vous projeter un peu plus loin dans l’avenir. Vous savez à présent quelles sont vos charges mensuelles fixes. Mais d’autres coûts vont encore s’y ajouter :

  • Des coûts que vous n’aviez pas prévus : votre machine à laver qui tombe en panne, des dégâts à votre voiture, des frais de vétérinaire élevés pour votre chat…
  • Des coûts récurrents chaque année : entretien de votre voiture, impôts, assurances…
  • Des coûts pour des choses qui ne sont pas absolument nécessaires, mais qui sont « nice to have » : un voyage, un nouveau manteau d’hiver, un nouveau vélo…

Il est donc préférable de constituer une petite réserve sur un compte d’épargne distinct afin de pouvoir faire face à ce type de coûts. Prenez l’habitude d’épargner un montant fixe chaque mois, par exemple 10 % de votre salaire net. 

Conseil

Établissez un ordre permanent de votre compte à vue vers votre compte d’épargne pour le montant que vous souhaitez épargner chaque mois. Ce montant sera ainsi automatiquement transféré tous les mois sur votre compte d’épargne.

À combien doit s’élever votre réserve ?

Cela dépend de votre situation personnelle. Si vous êtes propriétaire de votre maison par exemple, vous avez besoin d’une plus grande réserve que si vous étiez locataire. Ou si vous avez une voiture dont vous ne pouvez absolument pas vous passer, mieux vaut vous assurer que vous pouvez en acheter une neuve immédiatement si elle venait à vous lâcher. Une réserve de 10.000 euros est une bonne ligne de conduite.

Pensez à plus tard lorsque vous serez plus âgé

Vous connaissez à présent vos coûts mensuels fixes et vous économisez un peu tous les mois. Vous êtes sur la bonne voie ! Mais dans votre vie future, vous connaîtrez aussi des moments qui auront un grand impact sur votre situation financière. Vous voudrez peut-être un jour acheter une nouvelle voiture. Ou votre propre maison. Et un jour, vous partirez à la retraite. Il vaudrait mieux en tenir compte dès maintenant.

Commencer dès aujourd’hui à épargner pour sa pension est une sage décision. D’ailleurs, si vous constituez une épargne-pension, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal. De plus, investir peut être une bonne idée pour que votre épargne vous rapporte plus que sur un compte d’épargne. Vous constituez ainsi une belle réserve pour plus tard.

N’hésitez pas à vous adresser à votre banque pour examiner les possibilités.

Plus d’informations