Vous avez décroché votre premier emploi ? Voici ce que vous devez savoir sur votre salaire

Postuler, décrocher son premier emploi, toucher son premier salaire… C’est très excitant ! Mais prenez d’abord le temps de lire cet article. Si vous envisagez de travailler comme salarié, il y a certaines choses qu’il faut savoir concernant votre salaire avant de postuler. 

Quelle est la différence entre votre salaire brut et votre salaire net ?

Votre contrat de travail fait mention d’un salaire brut. Il s’agit probablement d’un beau montant, mais malheureusement, le montant qui apparaîtra sur votre compte sera moins élevé.

En effet, il faut notamment déduire de votre salaire brut des cotisations ONSS et un précompte professionnel. Pour certains avantages extralégaux aussi, vous payez une contribution qui est déduite de votre salaire brut. Le résultat de tout ce calcul est votre salaire net. Et c’est également le montant qui est versé sur votre compte.

Qu’entend-on par cotisations ONSS ?

L’ONSS ou Office national de Sécurité sociale s’occupe de votre sécurité sociale. La cotisation ONSS que vous payez sert à financer par exemple les allocations de chômage, les pensions et les indemnités de maladie.

Qu’entend-on par précompte professionnel ?

Le précompte professionnel est un acompte sur votre impôt sur le revenu.

Vous trouverez sur de nombreux sites d’emploi des calculateurs qui vous permettent de calculer votre salaire net sur la base de votre salaire brut et inversement. N’hésitez pas à les tester avant de vous rendre à un entretien d’embauche. Vous saurez ainsi à quoi vous attendre sur votre compte si vous négociez un salaire brut bien précis. 

Qu’entend-on par avantages extralégaux ?

Certains employeurs vous offrent des avantages supplémentaires en plus de votre salaire, comme des chèques-repas, des assurances, un GSM ou un ordinateur portable, une indemnité pour les déplacements domicile-travail, une voiture de société... C’est ce que nous appelons les avantages extralégaux. Ils font partie de votre salaire, mais vous ne les voyez pas toujours apparaître sur votre compte bancaire. Il arrive parfois qu’une contribution soit déduite de votre salaire brut pour ces avantages supplémentaires.

Les avantages extralégaux sont fiscalement avantageux. L’inconvénient est que les avantages extralégaux ne sont pas pris en compte dans le calcul de votre pension.

Vous allez postuler pour un nouvel emploi et votre nouvel employeur potentiel vous interroge sur le salaire que vous gagnez dans votre emploi actuel ? N’oubliez surtout pas de mentionner aussi les avantages extralégaux dont vous bénéficiez.

Conseil : pensez à votre pension dès maintenant

Négocier un bon salaire est non seulement important pour maintenant, mais aussi pour plus tard. Car votre salaire détermine aussi la pension légale que vous recevrez plus tard. Votre pension légale est toutefois aussi appelée le premier pilier de pension, car il existe trois autres piliers avec lesquels vous pouvez compléter votre pension :

  • Deuxième pilier : pension complémentaire par l’intermédiaire de votre employeur (assurance groupe, fonds de pension ou pension sectorielle) ou, si vous êtes indépendant, une pension complémentaire que vous constituez vous-même
  • Troisième pilier : épargne-pension et épargne à long terme
  • Quatrième pilier : épargner ou investir pour plus tard sans avantage fiscal

Votre employeur vous aidera peut-être à épargner pour votre pension, en effectuant par exemple des versements mensuels dans une assurance groupe ou un fonds d’épargne-pension. Mais n’hésitez pas à examiner aussi les autres possibilités.

Vous voulez travailler comme indépendant ?

Les informations contenues dans cet article ne s’appliquent qu’à ceux qui veulent travailler comme salarié. Le salaire d’un indépendant se compose différemment et est imposé autrement que celui d’un salarié. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site Internet d’Unizo.

Plus d’informations