Les démarches que vous devez impérativement entreprendre avant de vous lancer dans votre premier emploi

Au revoir les bancs d’école, bonjour le premier boulot ! Il s’agit d’une étape importante dans votre vie. Et les étapes importantes de la vie s’accompagnent souvent de nombreuses démarches administratives. C’est également le cas pour votre premier emploi. Nous avons dressé pour vous la liste des démarches que vous devez impérativement entreprendre.

Inscrivez-vous comme demandeur d’emploi

Vous venez de terminer vos études et vous ne trouvez pas tout de suite du travail, vous n’allez travailler qu’à temps partiel ou vous avez trouvé un emploi, mais vous ne commencez pas immédiatement dans votre nouvelle fonction ? Dans ce cas, il faut vous inscrire comme demandeur d’emploi. Si vous ne le faites pas, il se peut que vous ne receviez pas d’allocations de chômage à l’avenir. Le service auprès duquel vous devez vous inscrire dépend de la région où vous habitez 

  • À Bruxelles, il s’agit d’ACTIRIS.
  • En Wallonie, il s’agit du FOREM.
  • Dans la Région flamande, il s’agit du VDAB.
  •  Dans la partie germanophone du pays, il s’agit de l’ADG.

Dès que vous êtes inscrit, votre stage d’insertion professionnelle commence. Ce stage correspond à une période d’un an. Vous n’avez toujours pas trouvé de travail à la fin de cette période ? Vous avez dans ce cas droit à une allocation d’insertion moyennant certaines conditions.

Le saviez-vous ?

Vos parents ont droit au « Groeipakket » (anciennes allocations familiales) jusqu’à vos 25 ans et à condition que vous soyez étudiant. (NdT : ce terme Groeipakket est spécifique à la Flandre et ne s’applique pas en Wallonie) Ils peuvent aussi y avoir droit sous certaines conditions au cours de votre stage d’insertion professionnelle.

Inscrivez-vous auprès d’une mutuelle

En Belgique, vous êtes obligé de souscrire une assurance qui offre une couverture de base en cas de maladie et d’accident. Avec cette assurance, une partie de vos frais médicaux et de votre revenu de remplacement éventuel vous sera remboursée. Vous pouvez souscrire cette assurance auprès d’une mutuelle ou de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie-invalidité.

Tant que vous étudiez ou que vous êtes en stage d’insertion professionnel et jusqu’à l’âge de 25 ans, vous êtes assuré via vos parents. Dès que vous avez atteint l’âge de 25 ans, que vous travaillez ou que votre stage d’insertion professionnelle est terminé, vous devez vous affilier auprès d’une mutuelle ou de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie-invalidité.

En Flandre, en plus de l’assurance de base obligatoire, vous payez également 50 euros par an pour l’assurance soins. Cette assurance paie une indemnité de 130 euros par mois aux personnes nécessitant des soins sérieux et de longue durée. Si vous habitez en Région flamande et avez plus de 25 ans, vous êtes tenu de cotiser à l’assurance soins. Les habitants de la Région de Bruxelles-Capitale peuvent y souscrire moyennant certaines conditions. 

Conseil

Il se peut qu'un jour, vous soyez hospitalisé. Les coûts d’une hospitalisation sont partiellement remboursés par votre mutuelle, mais pas intégralement. Une assurance hospitalisation est dans ce cas la bienvenue. Dans de nombreuses entreprises, l’assurance hospitalisation fait partie de votre paquet salarial. Si ce n’est pas le cas, cela vaut la peine d’en souscrire une vous-même.

Demandez des informations sur les vacances jeunes

Vous avez moins de 25 ans et vous commencez à travailler l’année au cours de laquelle vous avez terminé vos études ? Dans ce cas, vous avez droit à des vacances jeunes.

Le nombre de jours de vacances auquel vous avez droit en tant que salarié dépend du nombre de jours pendant lesquels vous avez travaillé au cours de l’année précédente :

  • Avez-vous travaillé à temps plein pendant une année complète ? Dans ce cas, vous avez droit à 4 semaines de congés payés l’année suivante.
  • Vous avez travaillé à temps plein pendant six mois seulement ? Dans ce cas, vous aurez droit à 2 semaines.
  •  …

Si vous venez de terminer vos études, il y a de fortes chances que vous commenciez à travailler au plus tôt en juillet et que vous n’ayez dès lors pas de vacances complètes l’année suivante. Vous pouvez compléter les jours que vous recevez de votre employeur avec des « jours de vacances jeunes » jusqu’à ce que vous atteigniez un total de quatre semaines.

Demandez plus d’informations à ce sujet lorsque vous démarrez votre premier emploi. 

Ouvrez votre propre compte à vue

Lorsque vous commencerez à travailler, votre employeur versera automatiquement votre salaire sur votre compte à vue. Quand vous signez votre contrat, vous devez communiquer votre numéro de compte. Assurez-vous dès lors d’avoir un compte à vue personnel à votre nom.

Certaines banques proposent un compte à vue qui est gratuit dans un premier temps, mais qui devient payant à partir d’un certain âge. Informez-vous bien pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Vous avez plusieurs comptes ? Faites verser votre salaire sur le compte que vous utilisez le plus souvent pour vos paiements.

Plus d’informations