Votre enfant commence à travailler, et maintenant ?

Petits enfants deviennent grands. Un jour, ils décrochent leur diplôme et accèdent à leur premier emploi. C’est un grand changement. Nous avons dressé la liste des principales démarches administratives et changements que cela signifie pour vous et votre fils ou votre fille.

Inscription en tant que demandeur d’emploi

Si votre enfant a terminé ses études et ne trouve pas tout de suite du travail, s’il ne va travailler qu’à temps partiel ou qu’il a trouvé un emploi, mais ne commence pas immédiatement dans sa nouvelle fonction, il doit s’inscrire comme demandeur d’emploi. Sinon, il se peut qu’il ne reçoive pas d’allocations de chômage à l’avenir.

Le service auprès duquel il doit s’inscrire dépend de la région où vous habitez 

  • À Bruxelles, il s’agit d’ACTIRIS.
  • En Wallonie, il s’agit du FOREM.
  • Dans la Région flamande, il s’agit du VDAB.
  • Dans la partie germanophone du pays, il s’agit de l’ADG.

Après l’inscription, commence le stage d’insertion professionnelle. Ce stage correspond à une période d’un an. Votre enfant n’a toujours pas trouvé de travail à la fin de cette période ? Dans ce cas, il a droit à une allocation d’insertion moyennant certaines conditions.

Mutuelle

Les enfants sont assurés auprès de la mutuelle via leurs parents tant qu’ils étudient ou qu’ils sont en stage d’insertion professionnelle, et jusqu’à leurs 25 ans maximum. Dès qu’ils ont atteint l’âge de 25 ans ou que leur stage d’insertion professionnelle est terminé, ils doivent s’affilier auprès d’une mutuelle ou de la Caisse auxiliaire d’assurance maladie-invalidité.

Vacances jeunes

Les jeunes qui commencent à peine à travailler n’ont souvent pas droit à des congés payés de 4 semaines au cours de leur première année complète de travail. Le nombre de jours de vacances est en effet calculé sur la base du nombre de jours pendant lesquels ils ont travaillé au cours de l’année précédente.

Celui qui a moins de 25 ans et commence à travailler l’année où il a terminé ses études a toutefois droit à des vacances jeunes. Cela signifie que les jours de vacances auxquels il a droit au cours de sa première année complète de travail sont complétés avec des jours de vacances jeunes jusqu’à atteindre un total de quatre semaines.

Quand votre enfant démarre son premier emploi, il doit se renseigner auprès du service du personnel.

Plus d'informations