Mon enfant vient d'avoir 18 ans, et maintenant ?

Hier, vous teniez votre bébé dans vos bras, aujourd'hui, le voilà adulte. Ses 18 ans lui confèrent toute une série de nouveaux droits et devoirs. Sur le plan financier également, les changements sont nombreux. Voici ce que vous devez savoir et ce qu'il est conseillé de faire.

Ce que vous devez savoir

Contrôle du compte à vue et du compte d’épargne de votre enfant

Le jour de ses 18 ans, une personne devient officiellement adulte et n'a plus besoin du consentement de son parent ou tuteur pour les questions d'argent. Votre enfant est désormais le seul à pouvoir accéder à ses comptes à vue et d'épargne.

Votre enfant ne se sent pas encore à l'aise avec la gestion de son argent et souhaite que vous en conserviez le contrôle ? Vous pouvez demander un mandat. Attention toutefois : votre enfant peut le retirer à tout moment. 

Allocations familiales jusqu'à 18 ans ou plus longtemps

Le paiement des allocations familiales cesse le 31 août de l’année au cours de laquelle votre enfant atteint l’âge de 18 ans. Vous pouvez continuer à les percevoir à certaines conditions. Par exemple, si votre enfant poursuit ses études ou est inscrit comme demandeur d'emploi. Vous trouverez de plus amples informations sur le site Web « AViQ » du gouvernement wallon.

Obligation alimentairejusqu'à 21 ans

Votre enfant est à présent officiellement adulte. S'il provoque des dommages ou contracte des dettes, vous n'en êtes plus responsable. En qualité de parent, vous avez tout de même encore une « obligation alimentaire » légale à son égard jusqu'à son 21e anniversaire. Cela implique que vous devez financer sa subsistance et ses études. 

Ce qu'il est conseillé de faire

Vérifiez vos assurances

Maintenant que votre enfant a 18 ans, il pourrait ne plus être couvert automatiquement par les assurances que vous avez contractées. Dès lors, vérifiez toutes vos assurances.

Exemple :

  • Si votre enfant est le co-conducteur de votre voiture, nous vous conseillons de le communiquer à votre assureur automobile afin de l'assurer également au mieux.
  • Votre enfant prend un kot ? Vérifiez si c'est compris dans votre propre assurance. Sinon, ne manquez pas de souscrire une assurance incendie pour le mobilier. 

Passez donc chez votre banquier et votre assureur

Vous hésitez sur les voies à suivre et souhaitez des conseils personnalisés sur l'avenir de votre enfant ?  Rendez-vous avec lui à votre agence pour passer en revue toutes les options. Votre enfant pourra ainsi faire mettre à jour toutes ses informations personnelles (n'oubliez pas sa carte d'identité) et vous serez informés, tous les deux, de toutes les options possibles. 

Plus d’informations

Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à contacter l’une des agences Argenta près de chez vous. Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.